Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A. Pratique de la Méditation

PRATIQUE DE LA MEDITATION

Avec le TAROT des LETTRES HEBRAÏQUES

 

UNE AMBIANCE PROPICE

 

 Un temps pour méditer

 

 Une amie me disait récemment qu’il n’y avait pas besoin de « rituel » pour se sentir connectée avec Dieu. Elle Le sentait en permanence. Ce en quoi elle a raison sur le principe que tout être est habité de « l’Anima », le Souffle Divin qui nous donne la vie et nous anime. Celui ou celle qui sent en permanence une connexion constante avec le Divin a atteint un point d’équilibre intérieur extraordinaire, fruit d’un long cheminement spirituel.

 

    La prise de conscience que nous sommes connectés au Divin n’est permanente qu’à partir du moment où l’être considère sa Présence en toute notre réalité et à chaque instant de sa vie : notre corps, notre esprit, nos paroles, nos actes, notre environnement, nos rapports aux autres, qui, comme nous, sont animés du Souffle de Dieu. Et devraient être considérés comme nos frères.

 

   Idéalement, il n’y aurait ainsi plus de conflits, ni plus de guerres, car toute atteinte à autrui serait comme une atteinte à Dieu lui-même, donc « sacrilège ». Or, l’Histoire nous montre que malgré une grande foi en leur dieu, les hommes ont malheureusement souvent considéré les autres comme des étrangers ou des ennemis. Pris dans le cycle mouvant de leur quotidien, de leurs devoirs, de leurs préoccupations, de leurs craintes, de leurs peurs… ils n’ont pas toujours dans l’esprit que Dieu est avec eux, en eux, et qu’Il peut les soutenir, les inspirer, œuvrer à travers eux.

 

    Aussi est-il important d’arrêter parfois le rythme trépidant de notre vie, pour consacrer un temps privilégié à la prière et à la méditation, quelle que soit nos croyances, notre religion, nos traditions.

 

Choisir le lieu et le temps

 

     Une atmosphère calme, sans bruits parasites et à une heure où tout repose (la nuit ou le matin très tôt) seront propices à la concentration.

Beaucoup pensent que les rituels ne sont pas nécessaires pour se connecter aux Forces de l’Au-delà. A chacun de s’adresser au Dieu Universel et à ses anges ou messagers selon son intuition. Une simple demande du cœur, une intention sincère et respectueuse qui tient en considération ce moment privilégié du dialogue de son âme avec l’Intelligence Universelle Divine, ont, je pense, autant de poids que des rituels figés et exécutés sur un mode répétitif.

Mais certains auront besoin d’un support ou d’un appui pour engager la démarche de méditation.

Allumer une bougie et l'accompagner d'une demande d'éclairage peut être une bonne ouverture de son intention :

" Que la Lumière soit" ou "Eclairez-moi, et me protégez ...", selon l'adresse au Seigneur, à l'Archange ou à son ange gardien".

 

Invocations :

 

   Des prières d’introduction sont proposées dans un certain nombre de livres sur la communication avec les Archanges et les Anges. Je cite celui de Mikaël Hod « Le Grand Livre des Anges » qui m’a inspirée : plus que les mots, c’est le ton de déférence que l’on est censé employer lors de sa demande.

Les prières peuvent être adaptées, selon son ressenti ou ses traditions. Ou bien les circonstances particulières du dialogue.

 

Les gestes :

 

La préparation rejoint les symboles de pureté de ses intentions et de ses vœux : le lavage des mains (qui seront ouvertes lors de l’invocation), l'éclairage d’une bougie pour demander la lumière et le discernement.

 

Visualisation

 

Ma pratique du Taï-Chi et du Qi-Qong m’a inspiré le recours à la visualisation lumineuse qui accompagne ma méditation, tout comme les mouvements d’énergie de cet art. J’imagine un flux ascendant-descendant qui baigne ce lieu d’échange et imprègne le support des cartes de mon Tarot. Il est dit que les Lettres Hébraïques vibrent elles-mêmes d’une énergie puissante.

En tout cas, elles m’attirent et « me parlent » …

Lorsqu’on entre en méditation, notre esprit (ou notre âme) entre en résonnance avec, semble-t-il, un plan plus large de la conscience. Une réalité plus vaste et insoupçonnée.

 

Effet Kirlian sur les Lettres

 

Hors de l’Espace-Temps

 

   Si j’en juge par les messages que j’ai reçus, il n’y a plus de frontières d’espace et de temps. Ni passé, ni présent, ni futur. Tout se concentre en un même point. La communication s’ouvre sur le champ de la demande ou question posée, de l’environnement ou du contexte psychologique de la personne pour laquelle nous interrogeons. Parfois nous n’avons pas besoin de poser de question précise. Ou bien formuler la demande d’un message qui nous est destiné. Or, vue l’étendue des possibles d’interprétation à partir de seulement quelques lettres, j’ai pu constater que tout en trouvant un fil direct pour le sujet posé au départ, il peut y avoir aussi, de façon sous-jacente, des informations qui dépassent le 1er niveau de la demande et qui peuvent concerner des événements d’actualités présents (ou futurs…).

 

Notation des messages

 

   Au début de ma pratique, j’ai commencé à noter les Lettres Hébraïques et leurs symboles, sur un cahier d’écolier. Plus tard, j’ai choisi des supports plus nobles.  Très tôt, j’ai utilisé les couleurs pour distinguer les différentes approches : la couleur verte pour l’expression personnelle quotidienne (comme l’on tient un journal), et le violet pour le fruit du tirage et les symboles et interprétations qui en découlaient.

Une troisième couleur dans les marges pour insérer une question, ou le constat d’une confirmation de ce qui m’était « annoncé ».

 

   A noter que ma pratique ne m’est pas venue tout de suite mais s’est forgée au fil des années, étayée par la lecture de nombreux ouvrages sur l’ésotérisme, les traditions et religions du monde.

 

Les conseils sur la pratique de la communication

> Eviter de pratiquer si vous êtes fatigué, malade ou manquez d’énergie. Ce moment de grande concentration peut générer lui-même une fatigue voire un épuisement si l’on en abuse. (Pour ma part je fais suivre cette séance d’un temps de respiration et régénération personnelle.)

> Si vous faites vos demandes pour autrui : une autre personne voire un animal, malades ou décédés, préférez dans ce cas de vous adresser à leur guide ou ange messager.

> Si les conditions climatiques du moment peuvent perturber les ondes : par temps d’orage ou de grand vent par exemple.

 

SUITE >>>

Retour à l'accueil

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :